Bénéfice du doute

Subir, jamais. Questionner, toujours.

…En trois mois, calme plat !

J’ai honte. Cela fait trois mois que je n’ai rien écrit ici. Non pas que la politique ou les questions sociétales s’avèrent sans intérêt, que du contraire ; et c’est d’ailleurs sans doute pour cette raison, entre autres, que je n’ai plus beaucoup écrit.

En effet, le combat Vall-Duflot est une parodie de politique : et d’autant plus quand une bobo aux élans histrioniques attaque le seul homme du gouvernement dans lequel le peuple français se retrouve (tout en portant gravement atteinte à la collégialité et au respect si chers à Vallaud-Belkacem qui s’est d’ailleurs montrée particulièrement énervante face à Copé lors de l’émission « Des Paroles et des Actes »), sans oublier, en prime, que la Duflot ne sait pas tenir son homme (qui avait déjà fait parler de lui lors le défilé du 14juillet et qui, lorsqu’il s’agit des Roms de son propre bled, est alors nettement moins bien-pensant). Mais cela semble s’être calmé, Duflot a disparu des infos depuis ses dernières propositions relatives à l’instauration d’un communisme locatif.

Heureusement, Valls, lui, ne disparaît pas. Néanmoins, il n’a pas de chance : pour l’apprécier depuis plusieurs années et admirer sa coupe romaine (je l’imagine bien en toge à la Cicéron), je ne peux que plaindre sa position de socialiste non-laxiste. Ses acolytes le critiquent abondamment, et crient d’ailleurs à l’intolérable, à l’inacceptable,  à l’inhumain dans la (non) affaire Leonarda… alors que c’est le seul socialiste capable d’être un minimum convenable lors des présidentielles de 2017, et qui pourrait permettre un réel enthousiasme commun tant à gauche qu’à droite, à condition que le bonne foi soit de mise. Car, vraiment, je le dis, si les socialistes étaient de la trempe de Valls, je ne pourrais que voter pour eux : associer solidarité et exigence ne devrait pas être un oxymoron !

Quant à cette non-affaire Leonarda, quelle blague ! Quel foutoir ! Et que de boue sur les vêtements de ces gauchos qui ont crié plus fort qu’un cochon qu’on égorge (ou devrais-je dire mouton). La loi appliquée, ce n’est plus une évidence ; tout comme le fait que le père soit un fameux phénomène à lui seul, un véritable cas d’école qui conduirait à un taux de réussite de 95% ! Et en prime, que Hollande s’occupe de cette affaire sur un mode ad hominem ne lui a valu qu’un retour tout autant ad hominem dont il ressort affaibli et insulté. Or, en politique, le ridicule, ça tue (contrairement à ce que j’ai pu entendre hier sur Lci en lien avec Ségolène en « Liberté guidant le peuple »).

Donc, oui, au final… il y a de quoi pousser une gueulante.

PS : ah oui, sans oublier le bug de pôle-emploi ! J’avais bien ri !

Xavier Cantat et le clivage : http://inagist.com/all/385670319031062528/

Le palmarès du père de Leonarda : http://videos.tf1.fr/infos/2013/affaire-leonarda-le-rapport-qui-accable-le-pere-8294808.html

Ségolène : http://www.lepoint.fr/politique/segolene-royal-liberte-guidant-le-peuple-24-10-2013-1747325_20.php

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :