Bénéfice du doute

Subir, jamais. Questionner, toujours.

De la violence à la violence, et la parole comme solution

Il s’en passe des choses, en France ! A peine suis-je en mesure de me relever d’une nouvelle violence en essayant de comprendre d’où provient le coup que je suis à nouveau assaillie par une information tout aussi choquante. De plus, je dois avouer que je suis de plus en plus dubitative quant à la position démocratique de cet Etat notamment quand il s’agit de paroles (je ne parle pas même ici de l’affaire Hitler vs. Roms) : le verbe fait davantage peur à l’état que le poing, mais est également davantage sanctionné… Peut-être les politiciens souffrent-ils de cette inégalité linguistique dont parle le linguiste Bentolila (pourtant, à considérer tout ce qu’ils disent, on pourrait s’attendre à un minimum de maîtrise de la langue, notamment sur le plan rhétorique) impliquant une quasi-impossibilité de développer son propos en raison d’un manque de vocabulaire, de syntaxe, etc…d’où une situation d’insécurité linguistique qui favorise l’acte (une bonne baffe donc) plutôt que l’argumentation. Sans oublier Le Figaro qui refuse mes commentaires qui n’ont strictement rien de choquants : pompon !

Scoop n°1 : le caillassage et le détroussage post-accident de train. Entre les révélations de comportements barbares et les démentis accompagnés des trompettes du déni, on ne sait pas trop où donner de la tête… non, je plaisante : on comprend très bien, en recherchant ci et là des informations que ces actes ont eu lieu. Hélas, le principe de réalité freudien semble complètement évacué lors du travail journalistique de certains grafouilleurs de même chez certains politiciens. Heureusement qu’il y a le méchant syndicat nazillon de la police pour témoigner ; ce qui, en soi, ne leur facilitera pas la tâche dans les quartiers chauds…la transition est parfaite.

Scoop n°2 : Mr et Mme se promènent à leur aise et se retrouvent malmenés verbalement par des policiers, ces derniers ne leur disant pas bonjour (mais faut quand même aussi avouer que dire bonjour à quelqu’un qu’on va contrôler, en se doutant que ça va finir en pavés sur le commissariat, c’est un vœu pieux… sans oublier que ce quelqu’un contrôlé n’a même pas l’apparence d’un quelqu’un, son style vestimentaire ne permettant aucune interaction). Et puis, on voit les pauvres petits jeunes sortir du tribunal, sans défense, nettement moins emmerdés que Nicolas (surtout que cette expérience les fera certaine monter en grade dans leur cité)… et on entend cette femme qui dit (à 3:16 sur la video youtube) que « non mais vous savez, entre frères, entre musulmans, ça se passe pas comme ça normalement. On peut attaquer une autre personne, on peut attaquer un chrétien, mais on peut pas attaquer un frère musulman » … mais non, ce n’est pas du racisme, le christianisme n’est pas une race ! M’enfin ! Sans oublier le mari, Mickaël le converti (qui a d’ailleurs oublié de changer son prénom à étymologie hébraïque, sic) qui ne parle sur aucune chaîne d’info si ce n’est sur une chaîne locale (je vous mets d’ailleurs le lien via al-kanz, un site islamo-victimaire qui me donne des vapeurs), histoire de bien remettre de l’huile sur le feu en catimini dans les chaudières, plutôt que de se positionner officiellement comme victime sur une chaîne d’information digne de ce nom. Et encore une fois, les policiers, ce sont de méchants nazis (ce qui me fait toujours bien rire quand on connaît les affinités de la Croix Gammée et du Croissant pendant la Seconde Guerre Mondiale). Sans oublier le petit rappel chronologique en début de la vidéo youtube, comme quoi Trappes commençait à chauffer depuis le 14juillet (donc, exit la question de la burqa)… ils ont dû voir trop de drapeaux français, ça les a énervés. Ou peut-être est-ce la Tour Eiffel illuminée aux couleur LGBT qui les a mis en rogne ? (parce qu’on ne viendra pas me dire qu’il s’agit d’un hasard : il suffit de reprendre un cours de probabilités pour se rendre compte de l’intention).

Scoop n°3 : la Norvégienne violée bénéficie d’une grâce, histoire de montrer comment on est finalement gentils avec les femmes violées (bien entendu, les violées en Somalie n’ont pas trop au même traitement).

En soi, le problème des deux premiers scoops est la violence qui se pratique comme un mode d’expression artistique, de sorte que les bien-pensant bobo engraissés au bio, y voient un nouveau Woodstock plein de promesses, de tolérance, etc… Or, la violence est par définition inacceptable car elle dénie l’Autre, contrairement à l’agressivité qui s’adresse à l’Autre d’une façon inadéquate. Il est temps que la France, comme d’autres pays d’ailleurs, rappellent ses valeurs dans ces régions où la civilisation s’amenuise. Il faut cesser le recours aux argumentations bancales relatives, notamment à l’immigration : « les immigrés ne sont pas + délinquants … d’ailleurs, on va les favoriser pour ne pas qu’ils le deviennent » ou encore « ces jeunes délinquants d’origine étrangère sont avant tout des français » ou aussi « ce n’est pas facile d’être étrangers en France, donc certains tombent dans la délinquance ». Il faudrait se mettre d’accord et agir.

Ainsi, selon moi, en ayant tout à fait conscience que l’immigration fragilise les gens qui la vivent (car ils abandonnent une part d’eux-mêmes dans le pays qu’ils quittent, ce qui favorise une souffrance identitaire qui sera souvent transmise aux enfants qui seront par la suite les traducteurs pour la langue et les codes culturels environnants de sorte qu’ils seront le cul entre deux chaises, dans un conflit de loyauté intense entre leur famille et la société), il faut davantage encadrer les personnes d’origine étrangère. Non pas parce qu’elles sont intrinsèquement dangereuses, criminelles ou autres, mais parce qu’elles sont dans une situation difficile avec des effets boules de neiges qui seront culturellement très difficiles (au sens où la rencontre de la différence culturelle est par définition difficile, car il s’agit de rencontrer de l’Autre, dans une incertitude quant aux codes partagés, d’où un manque de prévisibilité, de sécurité, et donc de l’anxiété). Tout comme on aide les personnes dans des situations économiquement difficile pour ne pas qu’elles accumulent des dettes invraisemblables, il faut aider les personnes qui sont dans ce flou culturel pour qu’elles organise ces rencontres interculturelles comme la construction d’un soi qui ne nie pas la culture d’origine, et qui ne rejette pas la culture d’accueil. Sinon, on risque de sombrer encore davantage dans une situation de repli communautaire, voire même de régression culturelle (ou de stagnation temporelle) car certaines pensées et certains actes de ces cités difficiles ont en fait été éradiqués depuis cinquante ans dans le pays d’origine. Et une des premières mesures est la valorisation de la langue française, vecteur de la communication (comme toute langue d’ailleurs, mais disons qu’en France, on parle français) avec les autochtones pour que chacun comprennent l’autre sans tomber dans des mythes, vecteur de la réussite scolaire qui prépare à la vie sociale et professionnelle, vecteur d’une culture et de règles sur lesquelles il ne faut pas transiger.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/education/il-existe-en-france-une-inegalite-linguistique_497804.html

« non mais vous savez, entre frères, entre musulmans, ça se passe pas comme ça normalement. On peut attaquer une autre personne, on peut attaquer un chrétien, mais on peut pas attaquer un frère musulman » ==> chttp://www.youtube.com/watch?v=u-WH2DCu2p0

http://www.al-kanz.org/2013/07/23/trappes-mickael/

Version officielle pour le drapeau, Mandela a bon dos : http://www.france24.com/fr/20130715-france-tour-eiffel-arc-en-ciel-mariage-gay-14-juillet-feu-artifice

Photos du drapeau avec comparaison : https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-frc3/992817_159494620908848_1567974304_n.png

Publicités

Navigation dans un article

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :